Parc’Elle n°5

Pour avoir un beau décolleté au restaurant, j’avais mis un Wonderbra, mais très vite il m’a gêné, il n’a pas donc pas vu grand chose du reste de la soirée 😀

Les coquins ont continué à me branler, moi je les suçais à tour de rôle et les prochaines giclettes n’ont pas tardé à arriver …

Parc’Elle n°3

Je reprends le clavier … Cinq coquins étaient présents, mais certains ne se sont pas approchés de suite. J’en ai reconnu un, que nous avions rencontré sur Lyon il y a quelques temps…

Les moins timides se sont approchés et ont vite sorti leur queue. Ils ont commencé à me caresser aussi, remontant très haut ma jupe.