Auto-test du VIH

Test d’un nouveau genre de sextoy


Nous sommes de la génération SIDA : notre adolescence et surtout notre découverte de la sexualité ont baigné dans l’ambiance lugubre d’une épidémie d’autant plus médiatisée qu’elle touchait davantage le monde du spectacle. À grand coup de spots publicitaires, on nous a appris à se méfier de nos partenaires instillant le doute permanent, entachant au passage la confiance et l’abandon de soi qui font toute la beauté d’une relation amoureuse.

Puis vint les trithérapies, d’autres angoisses sociétales et surtout un déni généralisé qui éclipsèrent la maladie. Mais le VIH, lui, est toujours là, même plus dangereux qu’à l’époque car plus insidieux. Même si on peut atténuer le Syndrome d’Immuno-Déficience Acquises, ON NE GUÉRIT PAS du Virus d’Immunodéficience Humaine. Être séropositif, c’est (encore) à vie ! Il n’y a toujours pas de vaccin, toujours pas de traitement.

Petit piqûre de rappel sur les pratiques à risques…

Pourquoi cet article direz-vous ? Deux raisons : la première fut d’apprendre au SIDACTION qu’il existait des auto-tests de dépistage (pas chers, rapides et discrets); la deuxième fut un article d’AmanteLilli qui révélait que certains hommes étaient assez fous pour couper ou percer le bout de leur capote avant une pénétration (rappelons au passage que la justice a déjà condamné pour “empoisonnement” des séropositifs ayant délibérément contaminé un.e partenaire).

Nous vous présentons-là un auto-test du VIH.

Coût : environ 20€.

En pharmacie ou en ligne.

Comptez moins de 20min. pour savoir…

Contenu de la boite :

Une notice conséquente et très claire, une lingette désinfectante, une compresse, un autopiqueur (en rose ci-dessus), une pipette de prélèvement et son support de réactif et même un pansement pour finir !

Il faut désinfecter le doigt puis utiliser l’autopiqueur pour vous piquer (aïe, oh ça va t’es douillet quand même… Faudrait pas que tu sois diabétique toi !)

Ah mais je saigne ! Et oui, il faut bien faire perler et essuyer la première goutte pour ensuite prélever la seconde : en fait il suffit de poser la pipette (pas la pipe, vous avez mal lu bande de pervers) qui aspire alors toute seule le sang par capillarité.

Il faut enfoncer assez fortement la pipette dans le réactif et attendre 15min (précises).

Et voilà la bonne nouvelle, une seule bande apparait, vous êtes (probablement) séronégatif !

Soyons honnêtes, si comme nous, vous avez grandi avec cette appréhension permanente de cette terrible maladie, vous stresserez sans raison jusqu’au moment du résultat. Mais si vous êtes comme Elle, vous stresserez encore plus à l’idée de vous piquer le doigt 😂 .


 

3 réflexions au sujet de « Auto-test du VIH »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.