2 réflexions sur « Dent’Elle n°7 »

  1. Bonjour à vous deux,

    Ta poitrine lourde, généreuse et ferme est véritablement mise en valeur par la dentelle blanche. Cette série est remarquable parce qu’elle souligne la grâce du galbe de tes seins, la troublante courbure de leur maintient avec élégance. On se prend à rêver de les déloger des bonnets dentelés pour en croquer les bouts à pleines lèvres.

    Merci de ces belles contributions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.