5 réflexions sur « La Capitale des Gaules n°4 »

  1. Le plaisir du voyeur que je suis voir et appercevoir un joli sexe ou une poitrine magnifique sur pied

  2. Apercevoir sous une jupe un peu de chair blanche au-dessus des dim-up a toujours été pour moi le summum de l’érotisme. Si, en plus, on se rend compte que le sexe est nu et épilé, alors là je n’ai plus de mots. Bravo à vous et félicitations pour votre complicité ! Gilles

  3. Je viens enfin de découvrir LA reine de l’exhibition, et pas que…. Un site sublime avec des photos qui parlent d’elles-mêmes, un réel plaisir de pouvoir contempler cette délicieuse femme dans ses aventures, ça fait rêver. Un seul mot, MERCI, et n’hésitez pas à poursuivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.