Lundi 26 août

Lundi 26 août – Depuis plus d’un an, Elle et moi discutions régulièrement de mon envie de “passer de l’autre côté” en participant à un gang bang en tant qu’homme seul. J’ai passé des mois à scruter les soirées organisées par les clubs du coin mais rien ne me tentait, j’avais du mal à me décider… Et cette semaine, en flanant sur Wyylde, je suis tombé sur l’annonce du Diamant pour cet après-midi : une jeune et belle coquine adepte de l”éjaculation faciale souhaitait battre son record – 48 hommes ! Déjà 20 inscrits; pas de quoi me rassurer mais comme m’a dit ma b’Elle “avec autant de participants, même si au dernier moment tu n’as pas envie, ça ne se verra pas ! ” Allez zou…

J’arrive à peine dix minutes après le début et la libertine est déjà sur le grand matelas circulaire du club, entourée d’une vingtaine de mâles ! Je me déshabille et entame une approche progressive et respectueuse des autres hommes : j’ai toujours détesté ceux qui poussent, comme s’il était question de “grapiller une place”. Moi qui suis très visuel, je suis déçu car le manque de lumière et le grand nombre de participants m’empêchent de l’admirer. Du coup, forcément, l’érection n’est pas optimale 😆 

Ma patience est enfin récompensée : je l’aperçois, vulve grande ouverte, en train de se faire baiser tout en suçant d’autres bites. Plusieurs hommes lui giclent au visage et la voir ainsi ruisselante m’excite de plus en plus. J’enfile un préservatif et j’attends mon tour qui ne tarde point : je m’agenouille entre ses cuisses, la pénètre lentement et accélère progressivement le rythme jusqu’à l’entendre gémir sous mes coups de rein. Respectant le principe d’un gang bang, je ne m’attarde pas dans sa chatte, je me retire pour laisser les suivants prendre le relais et je fais le tour du matelas pour venir me masturber au-dessus de son visage. Son mari, me voyant sur le point de jouir, relève son visage vers mon gland et je lui arrose le front, le menton et la bouche de belles giclées – comme je sais si bien les faire – mode vantard :mrgreen: ).

Voilà pour moi une nouvelle “première fois”. Mon récit vous a, je l’espère, émoustillé mais passons maintenant au bilan objectif :

  • même si j’ai passé un bon moment je ne suis clairement pas adepte de cette facette-là du libertinage – spéciale dédicace à un certain MrSirban et à la #TCV 😉 . Je préfère nettement être “de l’autre côté du miroir”.
  • Il y a parfois une sorte d’objectivation des hommes participant au gang bang. Ça surprendra certain(e)s d’apprendre que l’objet sexuel n’est pas forcément celui ou celle que l’on croit.
  • Je trouvais déjà l’entrée homme seul à 50€ – le tarif habituel dans notre région –  un peu élevée mais compréhensible pour le club. Après cette expérience, je la trouve un peu salée quand même. Mais que dire alors de 65€ voire même 74€ ! Le plus cher que nous ayons payé était 54€ mais pour un couple… Des tarifs pareils créent de fait une sélection à l’entrée, mais mettent aussi une certaine “pression” pour “tirer un coup”; des mots que nous avons déjà entendus dans la bouche de quelques – rares – hommes lors de certaines soirées. L’argent ne nous parait pas être le critère le plus pertinent pour trier les libertins des non libertins.

2 réflexions sur « Lundi 26 août »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.