4 réflexions sur « Manu’Elle n°11 »

  1. Pour la suite des galipettes, un minimum de confort est souhaitable.
    Une chambre avec un grand lit devrait permettre à ces vaillants ouvriers de t’ honorer comme tu le mérites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.