Quel dommage !

État

Allez, ça faisait longtemps que je n’avais pas poussé un coup de gueule contre quelque chose ! Aujourd’hui ce sera à la fois contre les autorités et contre ceux qui poussent les autorités à agir. Je m’explique…

Notre credo est, vous le savez, la pratique d’une exhibition “douce”, c’est à dire entre adultes prévenus et consentants. En 15 ans de pratiques, nous n’avons jamais eu le moindre problème car nous sommes très vigilants, parfois même limite paranoïaques. Nous utilisons souvent le site lieuxdedrague.fr qui référence quantité de lieux de rencontres, essentiellement pour les gays à l’origine : aires d’autoroutes, petits bois coquins, etc… Nous avons d’ailleurs pris nos “habitudes” sur certains d’entre eux autour de Lyon. Nous avons toujours regretté que certains se permettent de jeter leurs mouchoirs en papiers et leurs capotes – qui mettent des décennies à disparaître, rappelons-le. Tous ces déchets sont autant de pancartes “coucou il se passe des choses cochonnes par ici !!!”.

Le plan d’eau de Miribel-Jonage : il y existe une plage naturiste officielle mais il y a encore quelques années, les naturistes s’étalaient au-delà. Depuis 3 ans, les autorités verbalisent toute personne nue en dehors de la zone délimitée (qui est d’ailleurs trop petite en pleine saison). Plus question de se laisser aller à quelques caresses dans les petits coins tranquilles qui n’étaient pourtant fréquentés que par un public averti.

Les trois aires de Chamagnieu : le bois était réputé pour être très coquin. La municipalité en a bloqué l’accès par des tas de terre et on nous a signalé le passage régulier de la gendarmerie, qui n’hésiterait pas à pénétrer dans le bois à la chasse aux gay et libertins. On peut néanmoins aisément imaginer que certains ont exagérés au point de gêner les habitants des quelques maisons un peu trop proches.

Le petit bois longeant l’allée des Parcs à Saint Priest : l’avant dernière fois que j’y suis passé, j’ai vu deux motards de la gendarmerie emprunté cette piste (piéton et VTT) à vive allure. C’est déroutant !

L’île de la Table Ronde à Solaize : c’est un petit bois très isolé et réputé pour être très chaud. Nous l’avons souvent fréquenté car aucune chance qu’un VTT arrive à vive allure ou que des promeneurs y pénètrent (il ne mène nulle part et il n’y a rien à voir). La municipalité a posé une dizaine de panneaux interdisant le stationnement et nous avons déjà croisé la gendarmerie qui passait là régulièrement pour verbaliser. Mais la dernière fois, j’ai longuement discuté avec un homme qui s’est déjà fait surprendre par des policiers en civil qui s’étaient enfoncés, à 4 selon lui, jusqu’à une centaine de mètres dans le bois. Autant je peux comprendre la gêne à Chamagnieu autant ici, je suis étonné de voir que les forces de l’ordre sont mobilisées pour des missions qui ressemblent fortement à de l’intimidation de la communauté gay.

Puis je suis tombé par hasard sur une de ces émissions racoleuses qui suivent les autorités en action. L’équipe de (pseudo) reporters, suivait ce jour-là des gendarmes qui “partaient à la chasse aux exhibitionnistes nocturnes” sur les aires d’autoroutes. On voyait clairement un des militaires, sur une tablette, connecté au site lieuxdedrague.fr qu’ils utilisaient pour savoir où aller et prendre ainsi les gens en flagrant délit. On les voyait faire la morale à un couple, pourtant dans leur voiture, parce que Madame portait une jupe très courte laissant voir ses bas et son porte-jarretelle !

Oui l’exhibition, la vraie, est un délit. Mais un exhibitionniste ou deux gay se suçant dans les bois ont-ils déjà été la cause d’un décès ? Par contre je vois tous les jours de simples citoyens, des “monsieurs et madames tout le monde” griller des feux rouges, en accélérant même parfois, doubler un bus arrêté alors qu’il y a un passage piétons pour une école ou se coller à 2m de mon pare-choc à 90km/h. Mais nous dire à nous tous, que nous sommes des meurtriers en puissance, c’est politiquement incorrect. Alors qu’emmerder des hommes mariés qui vont se cacher dans les bois pour vivre leur bisexualité ça c’est facile et ça rapporte des voix !

L’homophobie a encore de beaux jours devant elle !

J’allais en oublier l’essentiel : j’ai donc retiré tous nos articles donnant des indications sur les lieux coquins que nous connaissons. Nous continuerons à utiliser le site lieuxdedrague.fr car il est très bien fait et super pratique (nous vous le conseillons d’ailleurs) mais nous ne signalerons plus nos déplacements sur les lieux qu’il référence. Nous partagerons désormais nos lieux sympas, coquins, naturistes ou même très chauds exclusivement via l’application Mapstr dont nous avons déjà parlé dans cet article

Rejoignez-nous !