Uber Exhib

Ce mois-ci, vous nous verrez dans le dossier du magazine Union. Elle y raconte une de ses meilleures exhib réalisée récemment… C’était un de nos gros fantasmes que nous avions du mal à mettre en œuvre. Pour en savoir plus, filez l’acheter ce mensuel et regardez la vidéo suivante (sans vous branler bande de petits cochons).

Les Dimanches d’Exhibicouple

Encore une vidéo d’exhib pour nos amis les routiers. Mais elle est exceptionnelle : déjà elle dure plus de huit minutes et cette fois-ci le jeu a plus que “bien marché”

Une belle histoire…

Ces derniers temps nous aimons bien faire un peu d’exhibition pour les routiers sur les autoroutes et voies rapides. En tant que conducteur, je me cale derrière un camion, attendant qu’aucun véhicule n’arrive derrière, je préviens Elle qui s’empresse de descendre les bretelles de son petit haut et je me porte à hauteur de la cabine du poids lourd. Le simple fait que notre voiture reste une ou deux secondes à leurs côtés au lieu de finir le dépassement attire l’attention du chauffeur qui tourne quasi inévitablement la tête. Avec le temps, nous avons aussi compris qu’il peut avoir une très jolie vue dans le rétroviseur avant même que nous arrivions à son niveau. Il aperçoit alors les seins de ma femme qui n’hésite pas à tirer un peu sur son haut pour exhiber ses tétons qui pointent.
Il arrive souvent que d’autres voitures arrivent très vite, m’obligeant à me rabattre rapidement. Mais parfois l’exhib dure un peu plus. Malheureusement, rares sont les chauffeurs qui font un signe ou même un appel de phares après coup. Ce jour-là, nous avons beaucoup de chances : le routier mate largement; Elle peut alors écarter sa jupe pour lui montrer sa chatte. Elle lui fait un petit signe (👍) pour s’assurer que le spectacle lui plait ce qu’il confirme en retour. Je dois néanmoins finir mon dépassement mais j’ai enfin le plaisir de voir le camion nous faire plusieurs appels de phares auxquels je réponds par quelques petits coups de warning. Je reste devant lui à faible allure pour qu’il ne nous perde pas de vue. Comme nous l’avions déjà quelques fois tenté auparavant, je mets le clignotant à l’approche de l’aire qui se présente pour inciter le routier à nous suivre. Jusqu’à ce jour, aucun n’avait suivi, mais là je le vois se déporter et nous suivre au plus près. Je dirige notre voiture vers le parking poids lourds, choisissant deux places contigües.
Le chauffeur descend et vient à la fenêtre côté passager. Il se présente et nous dit avoir apprécié le joli spectacle. Il nous apprend que ce jeu était fréquent quand il a débuté sur les routes mais malheureusement de plus en plus rare. Il nous demande ce que nous voulons faire et quand Elle parle d’aller aux toilettes pour s’amuser un peu il nous invite dans sa cabine.
Elle descend de la voiture avec sa jupette volante totalement fendue jusqu’à la ceinture. Nous contournons le poids lourd et devons monter 4 marches très hautes. Je vois un autre routier garé juste à côté mater les cuisses et même le cul de ma femme quand elle grimpe dans le camion. Il doit sûrement se douter de ce que nous allons y faire !
Une fois à l’intérieur nous discutons un peu, je caresse ma petite salope devant notre hôte, lui révélant ses seins puis sa chatte. Je l’invite à la caresser ce qu’il fait délicatement avec envie. Il la complimente à plusieurs reprises sur sa belle poitrine. Elle se déshabille intégralement et lui demande de sortir sa bite pour le sucer. Il s’assoit sur sa couchette et Elle gobe son gland pour le pomper. Il ne tarde pas à lui arroser les seins de sperme. Nous avons passé un super moment, digne de ce que nous cherchions depuis quelques temps sur les routes ! Merci à tous les routiers qui jouent (ou joueront) le jeu.

Et n’oubliez pas messieurs, pour ne passer ni pour un gros lourd, ni pour un pleutre (ce qui n’est pas simple ces temps-ci je vous l’accorde) : si une femme vous en montre plus que la normale, regardez de loin ; si elle persiste, souriez ; si elle vous sourit, faites-lui un petit signe de tête pour montrer que vous appréciez ; attendez qu’elle vous invite à approcher ou qu’elle-même vienne à vous ; ne restez pas muet, parlez-lui, pas de la pluie et du beau temps mais de ce qu’elle veut et aime…

La vidéo… (sans la partie coquine)

Vous ne verrez pas ce qui s’est passé dans la cabine de notre routier coquin. Je n’ai pas filmé afin de profiter pleinement de cette situation exceptionnelle. Mais ce n’est que partie remise !

Les Dimanches d’Exhibicouple

Voici la deuxième partie de notre pause sur l’aire de la Bouterne (la première partie est ici). En remontant de notre week-end au Ran du Chabrier, nous avons bien baisé sur une table de pique nique. Nous avons été interrompus à plusieurs reprise par des voitures de passage mais pas question de s’exhiber sans être certains qu’il n’y a pas d’enfants à bord.

Pour la première fois, vous entendrez nos voix : mais le premier qui nous compare à Donald et Daisy je le prends, je le retourne et je le… (ben oui, évidemment que nos voix sont truquées 😂 ).

Les Dimanches d’Exhibicouple

Vous êtes donc d’accord avec nous : cette jupe est parfaite pour faire de l’exhib dans un magasin de bricolage. Sur place, Elle a largement tourné autour de quelques inconnus dont certains on discrètement maté. Un en particulier nous a suivi un moment de rayons en rayons. J’ai eu du mal à filmer ce petit jeu du chat et de la souris alors après son départ nous avons fait quelques prises “de son point de vue” (en me mettant à la place du voyeur).

Les Dimanches d’Exhibicouple

Voici notre nouveau petit jeu… Nous progressons assez vite dans le domaine et nous avons d’ailleurs une belle histoire à vous conter à propos de nos vacances à Colmar… Mais avant cela, voici de quoi vous mettre l’eau à la bouche (pour ne pas dire le sperme au gland) avec cette exhib routière réalisée ce vendredi.

Dogging à Miribel

Samedi soir une soudaine envie de dogging nous prend. Nous allons donc faire un tour au parc de Miribel. Beaucoup de familles y pique-niquent mais les lieux se vident à la tombée de la nuit et nous trouvons un parking isolé où traînent deux mecs, un couple et un motard.

À peine garés, le motard s’en va mais un des mecs s’approche en contournant la voiture. Je descends et lui demande cash “Tu veux te faire sucer par ma femme ?”. Cette entrée en matière très crue et directe nous excitent Elle et moi. Le dogging peut alors commencer. L’autre mec nous rejoint rapidement. Je filme et la lampe torche n’est pas discrète du tout mais le couple ne bouge pas; nous nous demandons bien ce qu’ils font là depuis tout à l’heure. Je vois alors la moto revenir; en se garant à quelques mètres, il voit bien que ma femme fait la salope à moitié nue sur le parking mais il reste à distance. Je me dirige vers lui et lui propose de venir se faire sucer.

Elle se retrouve alors avec trois bites à branler et pomper. Le motard la doigte si bien qu’Elle jouit très fort et lâche un torrent de mouille. Elle récupère ses esprits et se met à genou pour le récompenser d’une belle fellation. Il gicle très vite, jusque dans ses cheveux. La voyant se faire arroser ainsi, le second complice se vide à son tour les couilles en visant soigneusement les seins. Malheureusement, le premier est visiblement “à sec”…

Nous reprenons la voiture pour quitter ce parking où “ça tourne” pas mal et nous posons dans un petit coin où je baise ma femme encore trempée d’excitation d’avoir été ainsi offerte. Elle jouit sous mes coups de queue et j’éjacule en Elle en bramant comme un cerf.

Et maintenant, profitez bien de 6 min de vidéo indécentes…