Le Moloko

Avis mis à jour le 27 oct. 2019
31 rue des haveurs
42100 SAINT ETIENNE
lemoloko@live.fr
06 79 01 99 93
http://www.lemoloko.com/

Le Moloko est à nos yeux le meilleur club de la région (parmi ceux que nous avons testés).
Au point que nous avons arrêté de tester les autres pour y “prendre nos quartiers”. La soirée d’Halloween est un incoutournable que vous devez absolument faire, déguisé dela va de soit !

Les plus :

  • un super accueil (c’est très important quand on ne connait pas le club et toujours aussi appréciable quand on connait).
  • les prix sont très raisonnables.
  • un plus large choix sur les alcools que les autres clubs n’ayant pas de licence IV.
  • buffet copieux, varié et bon.
  • de nombreuses banquettes autour de la piste de danse.
  • l’hygiène (notamment de belles piles de serviettes à disposition).
  • proche d’une sortie d’autoroute (accès rapide) et stationnement facile (parking privé et surveillé).
  • Elle a particulièrement apprécié de ne pas avoir froid : trop de clubs entretiennent une température vraiment trop fraiche pour nos dames qui sont souvent peu vêtues (comment refroidir l’ambiance au sens propre) !
  • le club est équipé d’un fumoir (nous ne sommes pas fumeurs mais ceux que ça concerne apprécieront).
  • Les samedis soir sont des “soirées couples” mais le club dispose maintenant d’un seconde partie ouverte en mixte et les couples peuvent librement passer d’un côté à l’autre… C’est une idée géniale!

Les moins :

Que dire ici ? Nous ne trouvons pas…

Quelques remarques (ni plus, ni moins) :

  • L’ambiance dansante et coquine est quasi assurée.
  • Nous n’avons pas encore testé le sauna.

Y retournerons-nous ?

Oui sans hésiter et nous vous le conseillons ! C’est, à nos yeux, le meilleur club de la région…

Mentions spéciales

Le couple qui gère les lieux discute largement avec ses invités ce qui est très sympa. Nous avons appris qu’il ne vivent pas de cette activité et qu’ils ne cherchent donc pas à gagner de l’argent; tout est réinvesti dans la déco. Nous vous conseillons de découvrir ce club lors de soirées telles qu’Halloween ou Noël !

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Le Moloko

chargement de la carte - veuillez patienter...

Le Moloko 45.424736, 4.370456 Le Moloko est notre club libertin préféré

Le Diamant

24 rue des macchabées
Lyon 5 St Just
04 72 57 76 90
diamantlibertin@hotmail.fr
http://diamant-libertin.com/

Le Diamant est un tout petit club où, selon leur slogan, “on baise encore”. Il est vrai que lors de la soirée gang bang où nous sommes allés, l’ambiance n’a pas tardé se réchauffer.

Les plus :

  • un petit club : c’est un avantage contrairement à ce qu’on pourrait penser car cela facilite les discussions et rapprochements.
  • une (petite) salle principale avec le bar, la piste (avec barres de pole dance) et des banquettes.
  • un club “de plein pied” : les coins câlins sont juste à côté de la pièce principale; donc pas besoin de monter à l’étage pour passer au choses sérieuses ce qui manque souvent de spontanéité.
  • un bon accueil.
  • le serveur discute bien avec les clients comme les hommes seuls présents ce soir-là d’ailleurs.
  • 4 coins câlins dont un qui ferme.
  • gloryhole et croix de Saint André…
  • préservatifs et mouchoirs en papiers (c’est nettement plus “doux” que l’essuie-tout).
  • c’est un club qui organise beaucoup de gang bang, notamment à la demande en après-midi.
  • c’est aussi un des rares (voire le seul) clubs de la région organisant régulièrement des soirées thématiques bi/trav/trans. D’ailleurs lors de la soirée gang bang, nous avons vu un travesti, du jamais vu dans les autres clubs. Une marque d’ouverture d’esprit des patrons et des habitués.
  • dans les toilettes, il y avait une petit affichette sur le TPE (test post exposition) rappelant la démarche à suivre en cas de rupture de préservatif ou d’éjaculation buccale. Prévention, prévention… Bravo !
  • l’hygiène  : c’est propre, il y a une douche, des serviettes, du savon… Et même de quoi faire un bain de bouche au lavabo !
  • Elle a particulièrement apprécié de ne pas avoir froid : trop de clubs entretiennent une température vraiment trop fraiche pour nos dames qui sont souvent peu vêtues (comment refroidir l’ambiance au sens propre) !
  • stationnement gratuit la nuit (horodateur).

Les moins :

  • stationnement payant en journée (horodateur).
  • et… on ne trouve pas ! C’est bon signe 🙂 

Quelques remarques (ni plus, ni moins) :

  • les tarifs sont dans la norme (voir mon article à ce sujet lors de ma visite en solitaire).
  • visiblement l’ambiance est quasi assurée.
  • le club est situé dans le quartier St Just, pas de gros parking à proximité, donc le stationnement est aléatoire. Personnellement nous avons tourné même pas 5min pour trouvé une place gratuite à 500m.

Y retournerons-nous ?

Oui sans hésiter et nous vous le conseillons !

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Le Diamant

chargement de la carte - veuillez patienter...

Le Diamant 45.755700, 4.815680 Le Diamant, le club \"où l\'on baise encore\"

Le Velvet Club

Parc d’activités des Vallières
9 impasse du Château Rouge
69530 Brignais
06 99 23 24 06
http://levelvet-club.com/

Le Velvet se présente comme une “Hot Discothèque”. Qu’est-ce que ça change ? Pas grand chose mis à part que certains clients ne sont donc pas libertins. Notre avis s’appuie sur une seule visite et sur une soirée “Mixte attitude” (qui a lieu une seule fois par mois).

C’est un club que nous conseillons vivement pour débuter.

Les plus :

  • Un accès et un stationnement facile.
  • Un accueil très sympathique et professionnel : le patron prend vraiment le temps d’expliciter les règles.
  • Des tarifs très attractifs : gratuit pour les couples ce soir-là; nous ne payons que les consommations (5€/soft ou blanc par exemple) et dans la limite de 50€.
  • Une bonne musique et une ambiance très dansante.
  • Un public plus jeune que dans la plupart des autres clubs.
  • Une vraie exigence de tenue pour les hommes qui sont donc tous nettement mieux habillés que dans les autres clubs. Ça donne un côté “select” sympathique.
  • Un buffet pas mal du tout : (du tout prêt mais…) entrée+plat chaud+ fromage+dessert (et offert pour les couples inscrits à la soirée sur Wyylde – sinon 10€/personne).
  • Des salons au même niveau que la piste (nous trouvons que cela facilite grandement le passage aux “choses sérieuses”). Ceux-ci sont accessibles aux homme seuls.
  • D’autres salons à l’étage, réservés aux couples.
  • Beaucoup de monde ce soir-là : bien plus que le nombre d’inscrits sur Wyylde.

Les moins :

  • Inconvénient du concept : c’est un club un peu sage pour des libertins expérimentés.
  • Pas de serviette dans les salons (du bas).

Quelques remarques (ni plus, ni moins) :

  • Nous n’avons pas visité les salons de l’étage.

Y retournerons-nous ?

Oui, sûrement.

Avis mis à jour le 31 mars 2018

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Le Velvet

chargement de la carte - veuillez patienter...

Le Velvet 45.676963, 4.776061 Le Velvet

Le Mistik

Nous ne savons pas s’il existe encore…

45, quai Clémenceau
69300 CALUIRE
Tel : 06 80 37 90 78
http://www.lemistik.com/

Nous avons mis longtemps à tester ce club du nord lyonnais. La petite taille annoncée et un programme relativement orienté BDSM & pluralité ne cadraient pas vraiment avec nos envies. Mais nous avons bien fait de tenter l’expérience. Ces derniers temps, nous apprécions de plus en plus la pluralité et ce club nous semble pas mal du tout pour cette pratique ! Il s’avère être plus facile d’accès que ce que nous pensions notamment pour les lyonnais du nord ou de l’ouest (voire même pour les autres avec le nouveau tunnel sous Croix Rousse qui facilite nettement l’itinéraire). On dit souvent que le premier contact est primordial et nous l’avons encore une fois constaté. Certains feraient bien d’en prendre de la graine ! Suite à notre 3ème visite (dimanche 18 déc. 2016) nous rajoutons une 4ème étoile à ce club.

Les plus :

  • L’accueil est vraiment remarquable et de loin le plus avenant des tous les clubs lyonnais. Que ce soit de l’arrivée jusqu’au départ tout le personnel est attentif à nos besoins & envies avec notamment une visite guidée des coins calins.
  • Les prix sont très raisonnables (en soirée Gang Bang, nous avons été invités avec buffet, 2 softs chacun et 2 cafés)  .
  • Le buffet est le meilleur de tout ceux que nous avons pu goûter dans les clubs lyonnais. Mention très spéciale : tout est fait maison (sauf la charcuterie qui est, de surcroit, très bonne).
  • Petit club très cosy, chaleureux à la déco très typique “libertin” (murs en pierre et canapés léopard).
  • Nous avons apprécié l’ambiance musicale plutôt calme et jazzy au cours du repas.
  • Cela contribue à donner une image “classe” et un peu “libertin à l’ancienne” à ce club.
  • Une réelle volonté de respecter le thème. Le patron a, ce soir-là, distribué à tous les couples présents un bandeau noir pour les inciter à jouer à colin-maillard (comme annoncé sur le site).
  • Une bonne diversité des coins calins qui sont tous équipés en préservatifs, essuie-tout, poubelle, etc…
  • Le club est non fumeur.
  • Deux douches, largement fournies en serviettes propres.
  • Relativement facile d’accès et aucun problème de stationnement gratuit sur les bord de Saône.
  • Le côté négatif “peu dansant” a révélé un aspect positif : la soirée se concentre assez rapidement du côté des coins calins pour un passage aux “choses sérieuses” plus rapide que dans pas mal d’autre clubs;

Les moins :

  • Pas de slow.
  • Malgré la première impression selon laquelle l’espace coquin est aussi grand que la piste de danse, il n’y a au final que 2 coins fermants à clé ce qui peut être un peu juste en soirée mixte.
  • Toilettes hommes “à la turc”. C’est un peu déconcertant mais ce n’est qu’un détail.
  • Lors de nos trois visites, personne ne semblait motivé pour danser. Mais ça présente un côté positif : les coquineries commencent plus vite.

Quelques remarques (ni plus, ni moins) :

  • La musique était correcte. Nous avons connu mieux mais souvent bien pire !
  • Le club dispose visiblement d’un bon équipement BDSM; il organise d’ailleurs souvent des soirée sur ce thème selon leur site.

Y retournerons-nous ?

Oui sans la moindre hésitation et nous vous conseillons de le tester pour vous faire votre propre avis (et nous le faire partager).

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Le Mistik

chargement de la carte - veuillez patienter...

Le Mistik 45.801800, 4.842080 Le Mistik

Un grand évènement…

Chers amis,

Après de nombreuses années de bonheur dans notre vie de couple et notre vie de famille, nous avons pris une grande décision qu’il est temps de vous dévoiler :


Nous nous marions cet été !


Une fois la décision prise, un dilemne s’est très vite présenté…
Libertiner apporte tant à notre couple que fêter “sagement” l’évènement nous paraitrait bien terne. Mais nos familles et copains ignorent tout de cette part de nous. Nous avons d’ailleurs piqué quelques fous rire en imaginant les scènes inévitables si nous mêlions nos deux mondes :
“À tous les coups, dans l’euphorie de l’instant, j’embrasserai R. sur la bouche !
– Et moi, je ne peux pas danser avec B. sans la caresser…
– Avec eux, rien qu’à la façon qu’on a de se regarder, certains vont se poser des questions.”

Et nos amis J. & M. nous ont gentiment proposé une solution : une deuxième fête…


Nous fêterons donc notre mariage “libertin” samedi 27 août au Moloko !


Le club ne sera pas privatisé car le libertinage c’est aussi s’amuser avec des inconnus (en tout cas c’est ce que nous aimons). Nous inviterons personnellement certains d’entre vous mais comme les samedis soirs au Moloko c’est “double ambiance”, couples d’un côté et mixte de l’autre, personne ne sera exclu (l’entrée sera soumise aux conditions habituelles).

mariage-moloko

Notre première à 4

Voilà quelques années déjà…

Si vous avez pris le temps de lire nos quelques récits vous savez que nous sommes libertins. Nous avons déjà expérimenté deux trois petites choses très excitantes dont notre préférée jusque-là était d’inviter un inconnu à se joindre à nos ébats. Pour être précis, Elle a appris à aimer se faire prendre par un autre et cela m’excite énormément…

Nous avions envie d’essayer une soirée “repas+club” afin de ne pas commencer la soirée à 23h, ce qui signifie souvent attendre minuit – voire plus – pour être dans l’ambiance libertine.

Comme nous discutions aussi parfois de l’envie d’une expérience bisexuelle pour Elle – à vrai dire, je fantasmais surtout sur l’idée de la voir avec une autre femme – nous avons saisi l’opportunité offerte par le club l’Auberge (aujourd’hui le Kupidon) qui organisait une soirée “Femmes Bi” avec repas.

Nous avons été très bien reçu et nous avons pris l’apéritif au bar en attendant que tous les convives arrivent.

Un couple très sympathique, M. & V. , a engagé la conversation. Nous avons diné à leurs côtés et largement sympathisé. Quel plaisir ce fût de pouvoir enfin parler librement de nos expériences respectives et surtout de partager ce que représente le libertinage dans notre vie de couple.

Passons sur les détails de la soirée – bande de petits curieux !

Sachez juste que j’ai dansé quelques slows “collés” contre V. pendant qu’Elle laissait les mains de M. découvrir son porte jarretelle. Nous avons fini par faire l’amour côte à côte, M. caressant les seins d’Elle qui léchait les tétons de V. pendant que je pénétrais Elle en levrette tout en titillant le clito de V. de ma langue – à vous de reconstituer la tableau .

Un grand merci à M. & V. pour nous avoir abordés, embarqués dans une discussion passionnante et fait découvrir les plaisirs de l’amour à quatre. Si vous vous reconnaissez, envoyez-nous un petit message…

Le Relais & la Diligence

❗️Avis datant de mai 2014

1 Grande Rue
MORVILLE
21500 FRESNES
03 80 92 12 76
https://www.ladiligence21.fr/

Le Relais est la partie chambre & table d’hôte et la Diligence est la partie club libertin. Nous y avons pris le repas du soir (ce que nous vous conseillons car la table est de qualité et cela permet de faire connaissance avec les autres hôtes libertins), la soirée et la nuit.

Les plus :

  • Un accueil très sympatique (qui saura aussi vous conseiller sur les visites touristiques du coin).
  • De belles chambres d’hôte.
  • Une bonne table d’hôte
  • Des tarifs très corrects (voire pas cher pour la partie club).
  • Le concept “tout sur place”
  • Une ambiance festive au club (malgré le peu de monde le soir où nous y étions)
  • De jolis salons coquins habillés de bois, dont un interdit aux hommes seuls (sauf sur invitation).
  • Mention spéciale au salon avec miroir au plafond : c’est très excitant !
  • Il y a pas mal de sites à visiter dans les alentours.
  • Stationnement prévu (et gratuit).

Les moins :

  • Un peu isolé à la campagne : à l’écart des villes et des grands axes (à 35min de l’A6).
  • Peu de monde ce soir-là (à confirmer).

Quelques remarques (ni plus, ni moins) :

  • Un espace fumeur dans le club (cela devient habituel).

Y retournerons-nous ?

Peut-être à l’occasion.

ODBX Club

❗️Avis datant d’avril 2015

87 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny
39100 DOLE
Tél. : 03 84 72 90 65
GPS : 47.108134, 5.499990
(parking côté sud et entrée côté nord de la maison)
http://odbxclub.fr/

Ce sauna-club est le seul que nous ayons trouvé sur Dole mais il est assez sympa. Nous n’y avons pas passé assez de temps pour donner un avis très révélateur mais ça peut toujours vous servir…

Les plus :

  • Un jaccuzi, un hammam et un sauna : l’équipement est complet et concentré au sous-sol.
  • La partie club n’est pas grande mais sympathique.
  • La diversité des salons (à l’étage) dont certains ferment à clé.
  • Nous sommes arrivées tard ce soir-là et l’espace aquatique était éteint mais après nous avoir demandé si nous voulions y aller ils ont tout remis en route !
  • Accès et stationnement faciles.

Les moins :

  • La séparation des lieux sur 3 étages.
  • La piste de danse nous parait petite pour les soirées dansantes.
  • Le jacuzzi ne bouillonnait pas ce soir-là (problème technique ?)

Quelques remarques (ni plus, ni moins) :

Le sauna et le hammam n’était pas assez chauds mais ils venaient de les rallumer pour nous et la température montait clairement petit à petit.

Y retournerons-nous (ou le conseillons-nous) ?

Oui.

Lady’s Maeva

❗️Avis datant d’avril 2015

9 rue de Besancon
25410 Saint Vit
Tél. 03 81 87 62 31
http://www.ladies-maeva.com/
Accès par la rue du Frêne – GPS : 47.184648, 5.816107

Nous n’avons pas testé la partie sauna car nous y sommes allés pour une soirée couples.

Les plus :

  • Deux jacuzzis, un hammam, un sauna… L’espace aquatique est alléchant !
  • Une belle déco : propre, moderne et cosy.
  • De nombreux coins calins à découvrir un peu partout dans le club.
  • Pas mal de couples de tous âges ce soir-là.
  • Facile d’accès avec un grand parking gratuit (vidéo surveillé).
  • Café gratuit et à volonté.

Les moins :

  • Le DJ ne s’est mis aux platines qu’à minuit ce qui fait que l’ambiance a du mal à décoller.
  • L’entrée à 50€ avec 4 consos (sans buffet).
  • Le prix des consommation : tout à 10€.
  • Certains coins calins sont vraiment petits et ce sont les seuls qui semblent fermer à clés (ça peut manquer lors de soirées mixtes, à vérifier).

Quelques remarques (ni plus, ni moins) :

Ambiance pas très chaude ce soir-là : à moins que les Bisontin(e)s soient plus lents à démarrer que nous .

Y retournerons-nous (ou le conseillons-nous) ?

Oui sans hésitation. Sur les 3 clubs que nous avons testés dans la région (ODBX et Love Paradise) c’est notre n°1.

Le Cocoon

Leur site n’existe plus. Nous ne savons pas s’il existe encore…

2 place de la gare
69160 Tassin la Demi Lune
Tél. : 07 89 84 48 23
http://www.lecocoon-club.fr/

Nous étions déjà allé dans ce club peu de temps après son ouverture mais il y avait peu de monde ce soir-là. Nous y sommes donc retourné récemment un vendredi soir, sur le thème Trio / Pluralité /Gang Bang.

Les plus :

  • Accueil très sympathique d’Oranne & Marco.
  • Un tout petit club dans lequel on a très vite l’impression qu’il y a du monde.
  • Un vrai repas servi à l’assiette sur les petits tables autour de la piste de danse (et c’était plutôt bon).
  • De vraies exigences envers les hommes seuls et surtout de la transparence : le contrat leur est visiblement clairement exposé. Ils doivent faire l’effort de danser, de dialoguer avec les couples et ne pas rester assis à guetter pour se précipiter à la suite du premier couple qui descend aux coins calins.
  • Un bon dosage d’hommes seuls compte tenu du thème de la soirée.
  • Une ambiance très dansante qui démarre très tôt (nous détestons les clubs où tout le monde se regardent en chien de faïence).
  • Des cocktails avec ou sans alcool (avec suppléments).
  • Tout ce qu’il faut : préservatifs et serviettes dans les salons, douche propre…
  • Bonne gestion de la température.
  • Accès facile et rapide (3min de l’A6) sauf quand Fourvière bouchonne !
  • Stationnement gratuit et facile sur le parking de la gare.

Les moins :

  • Peut-être petit pour certaines soirées (mais ce peut être un avantage pour d’autres).
  • Les coins calins en sous-sol : changer d’étage pour “passer aux choses sérieuses” enlève toujours un peu de spontanéité mais c’est le cas dans presque tous les clubs.
  • La déco des coins calins : ils sont séparés par des parois en métal; c’est moins chaleureux que le bois et le bruit passe par dessous et par dessus. On se sent moins isolé et ça peut être gênant.

Y retournerons-nous ?

Oui, sans doute car nous avons bien apprécié l’ambiance et le concept Trio / Pluralité / Gang Bang les vendredis soirs (lire ce que nous y avons fait ce soir-là).

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Le Cocoon

chargement de la carte - veuillez patienter...

Le Cocoon 45.760652, 4.758465 Le Cocoon

Terre de Soleil

❗️Avis datant d’août 2014

Domaine St Jean des Sources
34850 Pinet
Tél. : 04 67 77 99 09
http://www.naturisme-terredesoleil.com/

L’été 2015 nous avons passé quelques jours à Terre de Soleil qui est un camping naturiste réservé aux couples attenant à l’Extasia, un club libertin.

Les plus :

  • Concept original.
  • Camping bien ombragé et très calme.
  • Piscine naturiste très agréable.
  • Très bonne ambiance autour de la piscine : on fait vite connaissance.
  • Un petit bois aménagé pour coquiner en extérieur.
  • La boite – l’Extasia – est ouverte tous les soirs en été et presque toujours gratuite pour les campeurs.
  • Mesdames, sachez que le barman est le sosie de Tom Cruise (au bel âge; même sourire, même démarche).
  • Le restaurant – le Palaisia – propose des soirées cabarets de qualité (voir leur agenda); nous avons eu la chance de tomber sur un beau spectacle à l’ambiance très “Moulin Rouge”. Attention, ce restaurant est aussi fréquenté par des non libertins (voir ce qu’Elle a à vous raconter ci-dessous ).
  • Proximité du Cap d’Agde (où passer une journée).
  • Sanitaires propres.
  • Bien pour débuter en douceur (attention au samedi soir, voir ci-dessous).

Les moins :

  • Pas d’épicerie… Dommage pour un camping.
  • Les transats payants à la piscine.
  • L’aménagement du petit bois avec des tentes militaires (ça manque un peu d’entretien).
  • Interdit aux hommes seuls. Ne serait-ce qu’une soirée mixte dans la semaine (nous ne sommes pas “couple only”)…
  • Les formules “midi” du restaurant sont un peu chères.
  • Bien que le côté “réservé aux couples” puissent être bien pour des débutants, méfiez-vous du samedi soir : tellement de monde que la partie coins calins tourne vite au baisodrome (passez-nous l’expressions).
  • Pas très coquin dans le camping : sans tomber dans les excès du Ran du Chabrier, nous avons été un peu déçus par l’ambiance très sage (simplement naturiste en fait).

Y retournerons-nous ?

Sans aucun doute ! Pour nous, quelques jours seulement nous ont permis de décompresser autant que 2 semaines de vacances “classiques”.

Anecdote…

Après quelques jours passés au camping et quelques soirées à l’Extasia, nous avons conclu notre séjour par un diner-spectacle au Palaisia. Ce restaurant étant attenant à l’Extasia, nous nous sommes habillés pour la soirée (libertine évidemment) : Lui, un ensemble acheté la veille au Cap d’Agde, chemisette et pantalon noir “effet mouillé”, chaussures italiennes noires & blanches; moi, un micro short – limite shorty – et un cache-coeur noir sur une combinaison en résille – talons hauts évidemment.

La salle, une ancienne cave viticole, est immense et magnifique. Tom Cruise (enfin le patron, je voulais dire) se propose de nous guider jusqu’à nos places. Et là, passant entre les tables déjà bien remplies, grand moment de solitude : je réalise que personne ne porte de “tenue libertine” et je me sens un peu gênée. Je croise quelques regards heureusement plus flatteurs que réprobateurs (certains même un peu étonnés)… Je me dis alors qu’au point où j’en suis, je ne vais pas rebrousser chemin. Une fois assis à notre table, nous avons sympathisé avec nos voisins allemands et la gêne est complètement passée. Nous en avons bien ri toute la soirée et, en y repensant, j’en souris encore aujourd’hui.

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Terre de Soleil

chargement de la carte - veuillez patienter...

Terre de Soleil 43.404705, 3.536224 Terre de Soleil – camping naturiste

1ère sortie en club (2)

État

Été 2005


Même si j’avais très envie de découvrir les clubs libertins je redoutais quand même de tomber sur quelques hommes envahissants et mal élevés. Il aurait suffi d’un seul pour tout gâcher. Aussi nous commençâmes par une “soirée couples” dans un club assez éloigné de notre domicile.

Pourquoi loin ? Parce que lorsqu’on décide de se rendre dans un club échangiste (je préfère d’ailleurs le terme de libertin) on se pose forcément la question de l’anonymat et en particulier : “et si je tombe sur quelqu’un qui me reconnaît ?”

Alors pour ceux qui se la posent; si vous croisez une connaissance : soit cette personne a un esprit réellement libertin et saura respecter ce secret qui restera donc entre vous, soit elle est “de passage”, poussée par sa curiosité et loin de la philosophie des lieux et n’ira sûrement pas crier sur tous les toits qu’elle vous y a vu car ce serait admettre qu’elle y était aussi !

Bref, l’accueil – par une femme – fût effectivement décisif : question “première fois ?”, visite des lieux, “vous êtes libres de faire ce que vous voulez avec qui vous voulez et si quelqu’un est trop insistant venez me le dire…”. Une réelle mise en confiance !

Nous nous contentâmes d’ailleurs de caresses sur les canapés en regardant les quelques femmes qui se déshabillaient au rythme de la musique. Une véritable sensation de LIBERTÉ m’envahit. Alors qu’en boite de nuit vous vous faite très vite “virer” si vous êtes trop démonstratif (alors que 60% des gens qui y sont recherchent un partenaire sexuel occasionnel et les autres un permanent).

En club on peut danser étroitement enlacés, profiter du spectacle des autres couples, se laisser envahir par l’excitation et caresser sa partenaire sans retenue sous les regards bienveillants des autres danseurs. Ailleurs le moindre geste à connotation sexuelle est source de regards furibonds et de remarques désobligeantes; ici adieu l’hypocrisie et bonjour l’amour. J’eus d’ailleurs l’impression de voir pour la première fois des femmes assumant pleinement leur sexualité et leurs désirs (point commun avec les blogs érotiques).

Nous finîmes dans un petit salon isolé où nous fîmes l’amour intensément. S’en suivi un grand moment de tendresse et un fort sentiment de partage. Nous ressortîmes plus amoureux qu’à notre entrée.

Voilà pourquoi je parle de club libertin : c’est un fantastique lieu de liberté.

Vous hésitez ? Parlez-en longtemps à l’avance et à plusieurs reprise. Soyez francs entre vous sur vos motivations. Mais n’ayez pas peur. Tentez l’expérience pendant vos vacances à la mer par exemple. Et passez une bonne soirée à faire ce que vous voulez avec qui vous voulez !

1ère sortie en club

État

Été 2005


Tout d’abord, il m’a fallu du temps, beaucoup de temps, avant d’accepter de sortir en club : peur de ce qui s’y passerait, peur de moi-même aussi… Heureusement, Lui est compréhensif et a attendu, sans pour autant lâcher le morceau.

Une fois convaincue, nous y voici. Tendue et anxieuse, mais aussi heureuse d’avoir franchi le pas… On se rend dans un club de taille raisonnable, où on est très bien accueilli, où les gens présents ont l’air de se connaître mais sans que ça fasse club fermé.

Je pense, maintenant, que ce premier accueil a été décisif pour la soirée mais aussi pour les sorties d’après. Je ne sais pas si, mal ou pas accueillie comme ça arrive parfois, j’aurai eu envie de retenter le coup…

Contre toute attente, je suis assez vite détendue et à l’aise; il faut dire que certaines, sur piste et au bar, sont plutôt chaudes… La soirée est au final très agréable, très excitante aussi pour moi, et une fois rentrée je suis très heureuse d’avoir franchi ce pas qui me semblait, quelques semaines auparavant, insurmontable.

Cette première sortie en club fût la première d’une longue série, et petit à petit j’avance et vais de plus en plus loin… C’est donc une histoire à suivre…