Jeudi 28 juillet

En passant

Jeudi 28 juillet vers 16h nous ferons du naturisme sauvage au bord de l’Ain (entre Châtillon et Pont-de-Poitte). Nous cherchons plusieurs hommes pour de la pluralité : Elle ne sait pas encore ce dont elle aura envie (se faire doigter, lécher, sucer, baiser, arroser de sperme, peut-être même uro). Quelques règles :

  1. Être réellement sur place à 16h (nous n’attendrons pas au-delà de 17h). 
  2. Nous envoyer un message au préalable avec au moins une photo .
  3. Activer votre géolocalisation a partir de 15h30 sur BobVoyeur ou Snap (nous donner votre profil dans le message).
  4. Être plutôt « gros éjaculateur précoce » que « endurant aux couilles quasi vides ». 
  5. Être à l’aise avec la pluralité masculine.
  6. Prévoir préservatifs, mouchoirs, etc…
  7. Pensez à la planète : ne faites pas 2h de route pour nous. 
  8. ⚠️ Vous serez photographié pour publication sur notre site (visage flouté). Ôtez et cachez tout signe reconnaissable (tatouage, alliance, montre, etc…). 

Un petit aperçu du résultat

Elle s’est faite couvrir les seins de trois spermes et tellement bien faite doigter qu’Elle s’est pissée dessus 😁

Dogging à Miribel

Samedi soir une soudaine envie de dogging nous prend. Nous allons donc faire un tour au parc de Miribel. Beaucoup de familles y pique-niquent mais les lieux se vident à la tombée de la nuit et nous trouvons un parking isolé où traînent deux mecs, un couple et un motard.

À peine garés, le motard s’en va mais un des mecs s’approche en contournant la voiture. Je descends et lui demande cash “Tu veux te faire sucer par ma femme ?”. Cette entrée en matière très crue et directe nous excitent Elle et moi. Le dogging peut alors commencer. L’autre mec nous rejoint rapidement. Je filme et la lampe torche n’est pas discrète du tout mais le couple ne bouge pas; nous nous demandons bien ce qu’ils font là depuis tout à l’heure. Je vois alors la moto revenir; en se garant à quelques mètres, il voit bien que ma femme fait la salope à moitié nue sur le parking mais il reste à distance. Je me dirige vers lui et lui propose de venir se faire sucer.

Elle se retrouve alors avec trois bites à branler et pomper. Le motard la doigte si bien qu’Elle jouit très fort et lâche un torrent de mouille. Elle récupère ses esprits et se met à genou pour le récompenser d’une belle fellation. Il gicle très vite, jusque dans ses cheveux. La voyant se faire arroser ainsi, le second complice se vide à son tour les couilles en visant soigneusement les seins. Malheureusement, le premier est visiblement “à sec”…

Nous reprenons la voiture pour quitter ce parking où “ça tourne” pas mal et nous posons dans un petit coin où je baise ma femme encore trempée d’excitation d’avoir été ainsi offerte. Elle jouit sous mes coups de queue et j’éjacule en Elle en bramant comme un cerf.

Et maintenant, profitez bien de 6 min de vidéo indécentes…