Dogging à Miribel

Samedi soir une soudaine envie de dogging nous prend. Nous allons donc faire un tour au parc de Miribel. Beaucoup de familles y pique-niquent mais les lieux se vident à la tombée de la nuit et nous trouvons un parking isolé où traînent deux mecs, un couple et un motard.

À peine garés, le motard s’en va mais un des mecs s’approche en contournant la voiture. Je descends et lui demande cash “Tu veux te faire sucer par ma femme ?”. Cette entrée en matière très crue et directe nous excitent Elle et moi. Le dogging peut alors commencer. L’autre mec nous rejoint rapidement. Je filme et la lampe torche n’est pas discrète du tout mais le couple ne bouge pas; nous nous demandons bien ce qu’ils font là depuis tout à l’heure. Je vois alors la moto revenir; en se garant à quelques mètres, il voit bien que ma femme fait la salope à moitié nue sur le parking mais il reste à distance. Je me dirige vers lui et lui propose de venir se faire sucer.

Elle se retrouve alors avec trois bites à branler et pomper. Le motard la doigte si bien qu’Elle jouit très fort et lâche un torrent de mouille. Elle récupère ses esprits et se met à genou pour le récompenser d’une belle fellation. Il gicle très vite, jusque dans ses cheveux. La voyant se faire arroser ainsi, le second complice se vide à son tour les couilles en visant soigneusement les seins. Malheureusement, le premier est visiblement “à sec”…

Nous reprenons la voiture pour quitter ce parking où “ça tourne” pas mal et nous posons dans un petit coin où je baise ma femme encore trempée d’excitation d’avoir été ainsi offerte. Elle jouit sous mes coups de queue et j’éjacule en Elle en bramant comme un cerf.

Et maintenant, profitez bien de 6 min de vidéo indécentes…

Cis’Elle n°13

Elle me dit que son sperme était très chaud, qu’Elle le sentait bien couler et Elle se mit à se caresser avec !

Petite piqûre de rappel : cette pratique n’est pas sans risque. Nous avons donc sollicité un ami que nous voyons souvent, en qui nous avons toute confiance et qui a réalisé un autotest VIH juste avant. Par le passé, nous avons déjà expérimenté des rapports non protégés une première fois avec un autre ami puis avec un couple avec qui nous passions nos vacances libertines mais c’est cela nécessite une grande confiance et des tests de dépistages !

Cis’Elle n°12

À la voir se balader dans Lyon la fente exposée à travers le pantalon, après s’être fait sucé et l’avoir baisée, notre ami était si excité qu’il a abondamment giclé sur sa touffe. À voir les photos on croirait qu’ils étaient plusieurs mais non, il a fait ça tout seul !