Parc’Elle n°3

Je reprends le clavier … Cinq coquins étaient présents, mais certains ne se sont pas approchés de suite. J’en ai reconnu un, que nous avions rencontré sur Lyon il y a quelques temps…

Les moins timides se sont approchés et ont vite sorti leur queue. Ils ont commencé à me caresser aussi, remontant très haut ma jupe.