2 réflexions sur « Dogging n°9 »

  1. Bonjour à tous les deux,

    L’intervention du voyeur est une divine surprise… Ses mains de mâle qui effeuillent de ses doigts épais ta frêle corolle totalement offerte… C’est beau comme tu t’ouvres davantage, comme tu le laisses te caresser, comme tu l’aides de tes propres caresses… Dans cette posture d’offrande tu es tellement femme… Et ton fruit, ta figue aux lèvres charnues, comme elle appelle bien la caresse et même davantage : un doigt, une langue, une queue peut-être ?…

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.