6 réflexions sur « Flan’Elle n°1 »

  1. J’aurais aimé vous apercevoir tout à fait par hasard qui sait peut être que j’aurais osé vous aborder, à moins que ce soit vous qui m’auriez aperçut en premier et qui seriez venu vers moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.