Inhabitu’Elle

ELLE : Par ce beau samedi ensoleillé, nous avons envie de profiter de ces premières chaleurs printanières. Nous voilà donc partis pour un joli parc. J’ai sorti le grand jeu : porte-jarretelles, jupe courte, soutien gorge push-up qui me fait un décolleté d’enfer sous un chemisier transparent et veste tailleur. Vu l’endroit où nous nous rendons, pas de talons aiguilles mais des bottines. Mon challenge du jour est simple : allumer un homme seul, le draguer et éventuellement le sucer (ou plus…). Pour pousser le jeu jusqu’au bout, Lui me dépose à une entrée et emprunte celle à l’autre bout du parc.

Peu de monde, c’est parfait ! Je trouve un banc, Lui n’est jamais loin mais toujours à bonne distance. Un homme seul passe devant moi mais ne s’arrête pas… Cinq minutes après, le revoilà… Il semble intéressé par le haut des bas assez visibles sous ma jupe… Il fait des va-et-vient, s’éloigne un peu pour me mater de loin à travers les arbres puis revient s’assoir à quelques mètres seulement… Il semble ferré ! Je joue à croiser mes cuisses de plus en plus haut jusqu’à ce qu’il aperçoive les attaches de mon porte-jarretelles – d’un rouge qui ne passe pas inaperçu.

LUI : Entré par l’autre bout du parc, je la retrouve assise sur un banc, la jupe assez haute sur les cuisses. Je me pose sur un tronc, à quelques mètres, pour faire discrètement une ou deux photos de ses belles cuisses gainées. Voyant un homme passé plusieurs fois en la matant, je m’éloigne pour lui laisser le champs libre. Il s’assoit très vite à ma place, un point de vue idéal…

ELLE : Comme il y a des enfants pas loin, je ne suis pas à l’aise et préfère partir en quête d’un lieu plus isolé. J’en informe Lui par téléphone et je me lève. Le charmant inconnu me suit de loin…

Arrivée au petit étang auquel je pensais… Zut, il y a du monde, des familles ! Je trouve un petit chemin que je commence à monter… Mon admirateur est à moins de 10 mètres derrière, mais Lui n’est pas là. Re-zut : le chemin est une impasse, je dois faire demi-tour; je croise alors le bel inconnu : il s’avère être très mignon, j’ai de la chance. Il engage la conversation, me demandant s’il peut m’accompagner dans ma balade; j’accepte volontiers… J’ai le coeur battant; je commence à avoir très chaud car la situation est très excitante. La conversation devient très vite coquine : il me complimente sur ma tenue, me précisant qu’il a vu mon porte-jarretelles. Au hasard un mouvement, ma veste s’écarte et ses yeux se rivent sur mon décolleté, fortement amplifié par le soutien-gorge push-up. Je lui demande s’il aimerait en voir plus et évidement il accepte; nous partons alors à la recherche d’un coin isolé. 


LUI : L’inconnu hésitant à la suivre, je suis obligé de rester très loin en arrière et je finis par les perdre de vue. J’accélère le pas, d’autant plus fébrile que j’ai compris, au téléphone, qu’il l’a abordée et qu’Elle ne peut donc plus me parler ouvertement. Pas question de la laisser seule avec un inconnu et encore moins de rater la suite des événements. Nous arrivons à nous comprendre pour nous retrouver.

ELLE : Mon voyeur et moi montons le sentier, j’ai très chaud et la température extérieure n’est pas la seule responsable ! J’aperçois mon homme caché dans les bois : ouf ! On trouve rapidement un coin, je sais que Lui n’est pas loin, je sais qu’au moindre souci il interviendra. Pour une première c’est très important. Je sais aussi qu’il a sorti son gros zoom (de son appareil photo, qu’est ce que vous imaginez ?) et qu’il va essayer d’immortaliser cette grande première ! Très vite, mon amant improvisé soulève ma jupe, me caresse, il découvre mon porte jarretelles et mon sexe : oups, je n’ai pas de culotte !



LUI : Je les vois quitter le chemin et se cacher dans les buis. Je m’approche à couvert pour ne rien rater. Je fais quelques photos à travers les arbres : pas facile… Je rejoins le chemin pour changer de point de vue et là je constate qu’ils sont très visibles à la sortie d’un virage !!! N’importe qui pourrait les surprendre. J’essaie d’appeler Elle pour la prévenir; Elle est trop occupée pour répondre… Que faire… Je guette à droite à gauche, inquiet qu’un VTT arrive trop vite pour être entendu.




ELLE : Mon téléphone sonne une fois, puis une deuxième… Je sais que c’est Lui, mais on est occupés ! Les caresses s’accélèrent, je sors sa queue, épilée et de belle taille, que je m’empresse de sucer. Il me prévient qu’un homme nous observe, je le rassure en lui disant que cela ne me dérange pas.

LUI : Euréka ! Je m’approche, jouant le rôle d’un second voyeur. Quand le coquin m’entend arriver il lève les yeux et je lui demande si je peux me joindre à eux. Il me répond « il faut demander à la dame… ». Ouf, le stratagème a fonctionné. Je les entraine un peu plus à l’écart dans le sous-bois pour être définitivement tranquilles

ELLE : Cette situation est excitante au possible ! Me voilà donc en présence de deux beaux «  inconnus ». Je passe d’une bite a l’autre, leurs mains se relaient sur ma chatte. Mon amant n’hésite pas à doigter mon petit trou pendant que mon « faux voyeur » me fouille la chatte. Mon orgasme monte, puissant, fulgurant !
Le désir de me faire prendre par ces deux beaux sexes est trop fort. Je sors des préservatifs de mon sac et leur tend. Lui est le premier à me baiser pendant que l’inconnu me tend son chibre pour que je le suce.
On inverse les rôles mais mon amant d’un après-midi n’arrive pas à me pénétrer. Ce n’est pas grave, je le suce, il me caresse, Lui me doigte très vite, tellement bien que je lui gicle sur la main et même l’avant bras ! Quelle inondation ! Mes cuisses, mes bas et même mes bottines sont trempés… Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant mouillé ! Pour conclure ce beau moment très hot, ils me giclent tous les deux sur les seins.

Une fois rhabillés, ils me raccompagnent vers l’entrée du parc. Comme souvent dans ces moments libertins, je découvre, après coup, leurs prénoms et eux le mien (bon d’accord, je n’en découvre qu’un seul 😉).
Je regagne la voiture, tellement fière d’avoir pu faire cela : quelle poussée d’adrénaline dans un premier temps mais quel plaisir aussi !
Lui me rejoint à la voiture, et me révèle le fin mot de l’histoire…

LUI : Je dois maintenant lui avouer que le voyeur était un complice…
Voilà des années que nous essayions de réaliser une vraie exhib débouchant sur un passage à l’acte coquin. Mais à chaque fois, soit il y avait trop de monde pour courir le risque, soit nous ne trouvions pas de voyeur. Nous avons pris l’habitude de fréquenter des bois et aires de repos réputés ce qui nous assurent la présence de messieurs très coopératifs. Mais il n’y a alors pas l’excitation de l’exhib, le jeu de dévergonder un inconnu qui ne s’y attendait pas. Jusqu’à aujourd’hui, j’étais toujours à ses côtés lors de nos jeux en extérieur mais depuis quelques temps nous avions le fantasme de jouer « séparément » : Elle faisant croire aux voyeurs qu’Elle est seule, moi n’étant qu’un n-ième inconnu. Combiner les deux objectifs était un vrai défi pour Elle car sa préférence est très nettement d’être « ma pute que j’offre à d’autres hommes ».
J’ai donc triché un peu afin que cette première fois se passe idéalement et qu’Elle prenne confiance en sa capacité à allumer un inconnu sans moi et même lui faire des avances plus qu’explicites. L’objectif est largement atteint : bien que persuadée jusqu’au bout d’avoir affaire à un parfait inconnu non libertin, Elle est passée à l’acte très facilement avec une intense excitation !

13 réflexions sur « Inhabitu’Elle »

  1. une exhib’ vraiment très excitante avec le plaisir qui monte crescendo!
    Elle est vraiment irrésistible!
    Ca donne envie de croiser votre chemin!

  2. Super récit !
    Elle a du être super excité ! félicitation a vous
    Je pense que tout le monde auraient aimé être ce faux inconnu lol
    Je attend vos nouvelles aventures avec impatience
    bises a vous

    • Superbe texte, j’aurais été ravi d’être l’inconnu du jour même si je ne le suis pas vraiment mais quelle plaisir de se faire sucer au son des oiseaux
      Bises à vous deux

  3. Un très beau récit bien excitant avec de belles photos !!!
    J’ai adoré la façon de Mme à “allumer” cet inconnu une situation que l’on aimerait connaitre et qui ne se produit jamais!!!!
    Mme a osé sauter le pas et cela présage peut être de belles suites.
    Merci à vous pour ces belles diffusions.
    Serge.

  4. Énorme cette expérience ! J’adore et la situation devait être incroyablement excitante ! Bravo à vous deux pour ce jeu torride mêlant exhib et plan Hotwife. Les photos style “voyeurs” sont vraiment magnifiques. Merci à vous et au bel inconnu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.