Spiritu’Elle n°10

Après un petit café, nous entamons la “vraie” visite d’Avignon. Bon d’accord, une vraie visite avec nous est quand même ponctuée d’exhib, photo et autres “oups captée”… D’ailleurs nous avons mis un certain temps à remarquer que son bas gauche était souillé de sperme séché ce qui se voyait bien sous certaines lumières.

Spiritu’Elle n°9

Depuis les premiers contacts avec cet homme, il était prévu qu’il lui éjaculerait sur le masque pour qu’Elle se promène en pleine ville avec. Il l’a bien aspergée mais certains jets trop puissants ont raté la cible… 😀

Elle a quand même pu exhiber son masque souillé de sperme sur la place de l’horloge !

Spiritu’Elle n°7

Le lendemain, dès 10h du matin, nous avons rendez-vous dans les toilettes publics place de l’horloge avec un beau black sacrément bien monté comme vous pouvez le constater ! Elle sort elle-même l’engin et se jette dessus avec envie… Regardez-moi sa petite langue qui pointe entre ses lèvres, c’est pas de la gourmandise ça ?

Dogging à Miribel

Samedi soir une soudaine envie de dogging nous prend. Nous allons donc faire un tour au parc de Miribel. Beaucoup de familles y pique-niquent mais les lieux se vident à la tombée de la nuit et nous trouvons un parking isolé où traînent deux mecs, un couple et un motard.

À peine garés, le motard s’en va mais un des mecs s’approche en contournant la voiture. Je descends et lui demande cash “Tu veux te faire sucer par ma femme ?”. Cette entrée en matière très crue et directe nous excitent Elle et moi. Le dogging peut alors commencer. L’autre mec nous rejoint rapidement. Je filme et la lampe torche n’est pas discrète du tout mais le couple ne bouge pas; nous nous demandons bien ce qu’ils font là depuis tout à l’heure. Je vois alors la moto revenir; en se garant à quelques mètres, il voit bien que ma femme fait la salope à moitié nue sur le parking mais il reste à distance. Je me dirige vers lui et lui propose de venir se faire sucer.

Elle se retrouve alors avec trois bites à branler et pomper. Le motard la doigte si bien qu’Elle jouit très fort et lâche un torrent de mouille. Elle récupère ses esprits et se met à genou pour le récompenser d’une belle fellation. Il gicle très vite, jusque dans ses cheveux. La voyant se faire arroser ainsi, le second complice se vide à son tour les couilles en visant soigneusement les seins. Malheureusement, le premier est visiblement “à sec”…

Nous reprenons la voiture pour quitter ce parking où “ça tourne” pas mal et nous posons dans un petit coin où je baise ma femme encore trempée d’excitation d’avoir été ainsi offerte. Elle jouit sous mes coups de queue et j’éjacule en Elle en bramant comme un cerf.

Et maintenant, profitez bien de 6 min de vidéo indécentes…

Spiritu’Elle n°1

Nous voilà de retour. Nous n’avions plus vraiment le goût pour le virtuel mais nous avons continué à coquiner en accordant plus d’importance à l’exhib totalement improvisée. Nous avons donc quelques anecdoctes croustillantes à vous relater mais rattrapons déjà notre retard sur les publications. En octobre, nous étions à Avignon, la cité des papes (des pipes pour nous évidemment). Donc voici donc notre vision de la spiritualité ou “comment se rapprocher de Dieu ?”.

Jouvenc’Elle n°7

Nous lui avons proposé d’aller dans un petit coin tranquille pour caresser un peu ses seins et même sa fente mais il n’a pas osé. La séance s’est donc arrêtée là.

À peine une heure après nous recevions un message dans lequel il nous disait s’être masturbé et avoir bien giclé… Et un second du même acabit le soir même.