Découverte de la pluralité

Nous vous racontons maintenant notre 21-12-2012 à nous…

Ce jour de fin du monde étant avant tout le solstice d’hiver nous avons choisi de l’honorer à la mode païenne, c’est à dire dans la luxure pour ne pas dire dans l’orgie ! Après un début de soirée aquatique – sauna, hammam & jaccuzzi – nous nous sommes rapidement installés dans un salon doté d’un grand matelas.

Deux hommes nous ont rejoints et ce sont ainsi trois langues qui se sont relayées entre ses cuisses. Soumise à tant façons si différentes de la lêcher, Elle ne fût pas longue crier son plaisir. Elle invita alors l’un des deux à la prendre pendant qu’Elle sucait l’autre, un beau black au gland bien plus large que la hampe et dont le contact sur son palais la fit gémir d’excitation. Après quelques puissants coups de queues, Elle se mit en levrette pour mieux pomper en rythme. Nos deux amis d’un soir ne se firent pas prier pour lui passer entre les cuisses à tour de rôle jusqu’à être sur le point de jouir. Elle s’allongea alors sur le dos, enlaçant mes hanches de ses pieds pour m’attirer en Elle. Elle saisit les deux verges tendues au dessus de son visage pour les sucer et les astiquer. Deux puissants jets de sperme chaud et épais jaillirent de concert venant lui couvrir les seins et le visage. Ce contact fît monter en Elle une vague de plaisir qui se transforma en véritable raz de marée orgasmique lorsqu’Elle perçut dans son ventre les contractions de ma bite.

C’est ainsi que le 21-12-2012 un tsunami spermatique l’inonda, ne la tuant certe point de plaisir… mais presque !

4 réflexions sur « Découverte de la pluralité »

  1. Monsieur vous rendez bien ce que Madame prend !
    Et ce qu’Elle donne est bien joli à vivre par ce récit…
    J’imagine votre plaisir de voir votre Belle si bien fêtée !!!
    Votre plaisir d’être en Elle quand ses plaisants amants jouissent sur Elle est immensément doux à constater…
    Bonne continuation dans vos périples érotiques si riches de beaux moments gentiment partagé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.